Deux projets integrés à la ligne verte gratuite allo 1011 ont été lancés vendredi 16 Mars à Lomé par la ministre de l’action sociale de la promotion de la femme et de l’alphabétisation en collaboration avec plan international togo et ses partenaires.

Ces nouveaux services permettrons de dénoncer gratuitement des cas d’abus sur enfants par SMS à partir de n’importe quel opération que ce soit Togocel ou Moov. Ils permettront également aux jeunes d’avoir des informations et conseils sur la santé sexuelle.

Selon les données du tableau de bord 2014 sur la protection des enfants, soit cinq ans après la mise en service de la ligne verte allo 1011, il ressort que 328 enfants sont victimes de viol, 2922 de violences physiques commises à l’école, 508 des mêmes types de violences commises dans les lieux d’apprentissages et 2427 autres dans les maisons.
Ces données non exhaustives « nous interpellent tous sur la nécessité de repenser nos stratégies en vue de renforcer les mécanismes de protection existants pour garantir aux enfants un environnement exempt de violence à leur égard » a laissé entendre madame le ministre de l’action sociale Tchabignandi kolani Yentcharé au cours de son allocution du lancement des deux projets intégrés à Allo 1011.

Désormais, grâce la plateforme USHADI qui signifie témoignage en Swahili , il est possible de signaler gratuitement via SMS tout acte de violence commis sur un enfant de façon confidentielle et sans peur de représailles.

Ce dispositif va permettre d’accroître le niveau de dénonciation et d’alerte, faciliter la prise en charge des cas d’abus et améliorer la collecte des données pour le ministère.

Le second service disponible avec la ligne Allo 1011 est l’information et conseil en matière de santé sexuelle et reproductrice. Ceci pour permettre à un adolescents de prendre des décisions éclairées et responsables quant à sa santé sexuelle.

Achiraf Ali