En lice pour les élections municipales du 30 juin prochain dans la commune de Danyi 1 avec une liste commune, la C14 avec à sa tête M. Wonyra Paul est depuis l’ouverture des campagnes à la conquête de l’électorat.

Dans tous les villages, quartiers et hameaux parcourues, le message est identique : « nul ne viendra construire la préfecture de DANYI à notre place, il est alors du devoir de chaque citoyen, chaque fils ou fille de DANYI de contribuer au développement de sa localité ». Par ce message M. Wonyra et ses colistiers appellent les populations de Danyi à porter leur choix sur la C14 afin de redonner un nouvel élan au développement de Danyi.

« Nous comptons beaucoup sur vous population de DANYI, nous sommes des fils et filles de cette ville. Et aujourd’hui, il est question de décentralisation, de gouvernance locale et chaque citoyen à son rôle à jouer. Sans vous, on ne parlera pas de développement ni de gouvernance locale. Alors, une nouvelle vie pour DANYI c’est possible », réitère aux populations de Danyi le numéro 2 de la liste de la C14 dans la commune de Danyi 1.

Venu soutenir les candidats de la C14 en meeting ce vendredi à Danyi Dzogbegan, Aimé Gogue le président national du parti ADDI appelé les populations de Danyi à se rendre aux urnes le 30 juin et faire un choix judicieux pour donner le pouvoir à leur propre fils de construire le développement de leur commune.
« C’est plus qu’une joie pour moi d’arriver à DANYI aujourd’hui même si c’est de façon surprise. En amont merci pour votre engagement, votre lutte, vos efforts. Je suis venu non pour parler de politique mais vous dire que le développement de DANYI c’est aux fils et filles de la localité. Heureusement que c’est vos frères et sœurs qui sont des candidats, alors le grand travail vous concerne alors. Votez pour le changement de DANYI», a lancé Aimé Gogue à la population de Danyi.
*Atrah Selom et Wonyra Paul ou la jeunesse engagée pour le développement de Danyi*
Ils forment tous deux un duo modèle pour la jeunesse et même de toute la préfecture de Danyi.

Atrah Yao Selom et Wonyra Kossivi Paul, comme c’est d’eux qu’il s’agit sont deux jeunes en moyenne de la trentaine qui depuis des années se sont engagés pour le développement de Danyi leur préfecture d’origine et pour l’épanouissement des populations.
Le premier ingénieur de laboratoire médical et le second homme d’affaire, ils ont tous deux œuvré à la promotion de l’éducation de leur jeune frère à travers leur appui à travers des dons de fournitures scolaires, le payement des frais de scolarité à plusieurs étudiants et élèves de la préfecture ainsi que le don de matériels didactiques au deux Lycée de la préfecture. De même, les étudiants de cette préfecture ont toujours le soutien des deux jeunes leaders pour la réalisation de leurs activités.
Grâce à Wonyra et d’autres leaders du parti ADDI de la préfecture de Danyi, le pont sur la rivière d’Ahlon Bogo a été réhabilité de même que des fontaines d’eau dans les villages de Dzedramé, Amegapé, Denou, Keteme et à Edzeré et l’adduction d’eau à Hihiatro.
Aussi, ont-ils financé la construction des hangars améliorés à EDIL Batoume et Akpaliwoe; la couverture du nouveau Lycée de Kudzragan, d’Epp Kpeto, Ahloeve et procédé à l’octroi des matériaux de construction à plusieurs autres communautés de la préfecture. Aussi, des matériels sportifs ont été offerts à plus d’une dizaine de village et dans les lycées de la préfecture.
Les villages de Danyi Ndigbé, Atigba, Dzogbegan, Mempassem,Elavagno et Sassanou ont bénéficié des mégaphones grand public en plus des mégaphones à main offert à la majorité des villages. Actuellement est en cours de réalisation grâce au financement de Wonyra un projet d’électrification du village de Medevunui. Les groupes folkloriques et de jeunes, ainsi que les enseignants et écoles ont aussi bénéficié des accompagnements financiers ces dernières années de ces hommes de bon cœur.
Avec son association qu’il a créée avec des amis, M. Atrah a contribué l’adduction en eau potable à Todomé et Apéyémé, d’offrir des emplois à des femmes et jeunes de la préfecture à Danyi. Il a de même contribué à l’assainissement de la commune d’Apéyémé et du village de Todomé à travers la construction des latrines modernes. Ce dernier a aussi œuvré à équiper le laboratoire d’analyse du Centre Hospitalier Préfectoral (CHP) de Danyi.

« Pour notre développement et épanouissement, M. Wonyra et Atrah en ont fait plus que les cadres de notre préfecture. Ils nous ont aidés de diverses manières et nous avons espoir qu’ils feront encore plus si nous leur confions la gestion de notre commune », témoigne Komi Agble, natif de Danyi.
En s’engageant pour les élections locales, M. Atrah et Wonyra indiquent vouloir mieux contribuer au développement de la commune Danyi 1.

La rédaction