L’acte  06 du festival Zio music awards se tiendra le 27 juillet prochain à  Tsevie. Invité sur radio Horizon le promoteur dévoile tout en passant de l’inscription à la formation jusqu’à l’apothéose.  

 

Bonjour peace , vous êtes le promoteur  du festival zio music awards  qui est à sa 6eme édition  cette année,6 ans d’expérience avec les artistes de zio,quel bilan faites-vous de ce chemin que vous avez parcouru.

Oui  le festival Zio Music est à sa 6eme édition,nous pouvons dire que nous avons fais un bon parcours et je peux dire que  le bilan est satisfaisant. D’autant plus qu’actuellement,nous voyons les artistes sur le terrain qui sont passés par le festival zio music qui sont actuellement à la hauteur de leurs missions,  des artistes aujourd’hui  confirmés et que je peux toutefois citer des noms ici, Tikei, Mac lernyTrusty et plein d’autres artistes le Docteur z et autres . Même à Tsevie ici,il y a Génie force qui est passé par le festival zio, le bilan est satisfaisant.

 À chaque édition il ya  forcément  un thème,quel est le thème dégagé  cette année ?

 Oui, le thème de cette année est : « Jeune artiste face à la nouvelle technologie de l’information et de communication , au défi  artistique, et à la décentralisation culturelle »

 Un peu long ce thème, Quel message cachez vous?

 C’est   long , Mais ça nécessite beaucoup de choses et nous avons choisi ce thème parce qu’il a des artistes qui n’ont pas de soutien ,qui n’ont pas d’orientation,qui n’ont pas de formation et c’est pas bien. Nous avons pensé de les former sur ce thème. Premièrement ,nous allons parler du « jeune artiste face à la nouvelle technologie de l’information et de la communication »parcequ’ aujourd’hui , être artistes ,c’est pas de rentrer dans les studios et de sortir…c’est avoir la compétence,savoir ce qu’on appelle par communication artistique,la visibilité de l’artiste, parceque l’artiste ,c’est la visibilité. Sans la visibilité.  Comment faire la visibilité sur les réseaux sociaux,sur le youtube, … tous ces aspects seront  évoqués  même à travers les affiches,  la communication, avant la sortie du morceau, l’artiste doit annoncer le morceau,  après la sortie la même chose , même le moment où il sort le morceau. Autour de tout çà et là, il lui faut une cellule de communication,  En  plus de celà,  » le défi artistique » parce que les artistes, aujourd’hui, ne savent pas comment gérer l’espace scénique, les asseccoires  du spectacle, les former dans ce domaine est également impératif.

 Parlez nous  du grand festival. 

La plupart sont à Lomé  alors qu’à l’intérieur du pays ,nous devons promouvoir ces artistes qui ont besoin de nous, un évènement à l’intérieur du pays c’est  aussi programmé par les organisateurs. Ils doivent démontrer quils ont des talents, ils sont avec leur public.  Il faut les valoriser.

C’est à eux de valoriser premièrement, mais ce n’est pas le cas,donc nous allons les former sur la décentralisation culturelle , comment avoir l’autonomie chez soi pour pouvoir évoluer dans leur domaine.

  Alors, les inscriptions pour ce festival ont commencé depuis le 20 Mai et se poursuivent quels sont les domaines et les catégories ?

  Oui ,nous avons cette année 13 catégories et  5 domaines. Mais nous, notre objectif ne concerne pas les catégories et les domaines,nous voulons juste classer ces acteurs par domaine donc au total 13 catégories  dont : gospel, traditionnel,RNB,Raggae Urbains,RAP, Rumba, danse urbaine, arrangeur de sons, réalisateur clip et autres.

 Les artistes qui t’ecoutent actuellement, veulent connaître les conditions de participation et les dossiers à fournir ?

ok!Pour cette année, l’inscription, c’est à 5000f. Vous payer 5000f,vous avez droit à un T-SHIRT du festival,  deux jours de formations ,la formation +la restauration ), vous donne droit aussi au kit de formation,des attestations de formation de participation,donc vous payez 5000f,vous avez tout ça là dedans. 

En plus de cela, vous allez remplir une fiche d’inscription et vous allez ajouter à la fiche , la biographie de l’artiste. En plus de cela, il faut apporter le  son,si vous êtes artistes. Si vous êtes arrangeurs, il faut apporter quatre sons de votre signature. Si vous êtes réalisateur clip-video, il faut apporter également quatre clips de votre signature également. Pour les groupes de danses,c‘est un son de quatre minutes au maximum pour chaque groupe et cinq personnes au maximum pour chaque groupe également.

 Le festival maintenant démarre proprement quand ? Es ce qu’il y a un calendrier qui est déjà établi ?

Juste après l’inscription qui prend fin le 30 juin prochain , nous allons faire l’étape de présélection des groupes de danses parce-que chaque année,nous avons le nombre élevé des groupes de danses donc nous allons les réduire pour bien cadrer l’apothéose donc juste après l’inscription,il y aura  la présélection le13 juillet à Davie, nous allons lancer le festival  le 25 juillet de 7h à 10h . Juste après le lancement, nous allons démarrer la série de formation du 25 au 26 juillet ,qui va durer deux jours donc juste après l’atelier de formation,le 27 juillet,c‘est l’apothéose qui va se dérouler dans à ville de Tsévie.

Vous avez quelques choses à ajouter ?

Juste  dire merci aux partenaires,surtout à l’État Togolais qui nous accompagne à travers le Fond d’Aide à la Culture (FAC), à la mairie de Tsevie, à la préfecture du zio et surtout à la Radio Horizon,notre potentiel partenaire. C’est aussi l’occasion pour rappeler aux jeunes artistes que ce festival est là pour faire leurs visibilités   Donc c’est une occasion d’apprendre.

Radio Horizon (Tsevie) & Africa Talents