Le mois de décembre rime partout dans le monde avec les fêtes de fin d’année. Période de joie et de bonheur, décembre représente pour l’Association Aide et Action à la Veuve, à l’Orphelin et à l’Enfant Déshérité (AAVOED), un moment de partage et de bonheur pour les couches vulnérables et défavorisées du Togo.

Don aux vulnérables

C’est ainsi que dans le respect de ses engagements en faveur des couches sociales vulnérables et défavorisées du Togo, une délégation de l’association conduite par la présidente Madame Molgah Françoise ABOUGNIMA KADJAKA, a rendu visite samedi dernier, aux responsables et aux handicapés du centre Codhani à Niamtougou, localité située à 450 kilomètres au nord de Lomé.

Dans ses valises, l’association leur a apporté et offert des kits alimentaires et des enveloppes financières afin de leur permettre de passer les fêtes de fin dans l’allégresse et dans la joie.

Au menu de cette visite au centre Codhani, distribution de kits alimentaires, soutien financier et échanges avec les responsables et coopérateurs du centre pour plus d’actions dans le futur.

Composés de riz, de spaghetti, des pilchards, de l’huile et du couscous, les kits alimentaires ont été offerts par la présidente au nom de l’association. Ce geste rentre dans le cadre des activités sociales que l’association AAVOED organise chaque année à l’endroit des couches vulnérables et défavorisées du Togo.

En plus des kits alimentaires offerts ce jour, chaque handicapé du centre Codhani a reçu une somme de deux mille francs CFA (2000) des mains de la présidente de l’AAVOED.

La présidente de l’association s’est entretenue avec les responsables de Codhani à qui elle a gracieusement remis un chèque de Un million Fcfa (1000000).

Par ce geste, Madame Molgah Françoise ABOUGNIMA KADJAKA veut apporter le soutien de l’association à la coopérative Codhani en vue de leur permettre de relancer leur production.

L’association « Aide et Action à la Veuve, à l’orphelin et à l’Enfant Déshérité » a pour objectif de soutenir les veuves, les orphelins et les enfants déshérités au Togo en leur apportant une assistance psychologique, morale, matérielle et financière. AAVOED œuvre également à l’épanouissement et au bien-être des couches sociales vulnérables.

Source : Service de communication de AAVOED.