Le ministre Fiatouwo Séssénou de l’urbanisme et de l’habitat a apporté son appui, à la coordination de campagne UNIR de la commune de Vakpossito en parrainant un tournoi de foot ce dimanche 16 février 2020 à Logogomé, l’un des villages de cette commune.

Quatre équipes ont participé à ce tournoi, qui a vu le sacre de l’équipe de  » Blague à part  » , lors des tirs au but, face à l’équipe de  » Victoire FC « . Ce tournoi a rassemblé la jeunesse de Logogomé venus essentiellement pour écouter le message du ministre et des cadres de la coordination de campagne.

Pour le ministre Séssénou, si cêtre population se pose encore la question de savoir pour qui voter, eh bien la réponse c’est Faure Gnassingbé.

 » La population de Logogomé se pose la question de savoir qui sera leur choix. Elle a besoin d’être bien informé sur le choix qu’elle va faire. Ce soir nous sommes venus leur dire que le seul choix à faire c’est Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé « .

Alors la population peut se demander, surtout les jeunes voudront savoir pourquoi voter pour Faure Gnassingbé ? Le ministre répond en disant :  » La jeunesse est au centre du programme du Chef de l’État « .

C’est bien pour cette raison que le ministre et la coordination ont voulu mettre cette jeunesse au courant du programme du Président de la République, par le biais du football qui rassemble plus que tout, la jeunesse.

 » Nous avons voulu communiquer par le biais du football, parce que la jeunesse est au centre du programme du Chef de l’État. Nous avons informé cette population sur le programme du Chef de l’État en faveur de la jeunesse togolaise. La formation continue, l’éducation et l’emploi sont bien au cœur des programmes du chef de l’État, comme le PND qui va en générer pour la jeunesse togolaise « .

Le ministre Séssénou a précisé que :  » Quand on parle de l’emploi, suivant la philosophie du Chef de l’État, ce n’est pas seulement être fonctionnaire, mais être son propre employeur, et donc l’initiative privée « .

Fiatouwo Séssénou n’a pas manqué de rappeler que les femmes aussi sont au cœur du programme du Chef de l’État, en plus des questions de santé.

Paul-Damien T. MIDOHUI