Le Projet d’Appui au Secteur de la Justice(PASJ) a démarré ce lundi 20 Mars à Lomé un atelier de formation à l’endroit de ses acteurs.

Durant trois jours, les magistrats des deux cours d’appel de Lomé et de Kara, ceux de la cour Suprême, et des chambres administratives ainsi que les greffiers seront outillés sur le contentieux administratif.

Cet atelier de formation a  reçu l’appui technique et financier de l’union européenne