Dans le souci de mettre les jeunes au centre du programme national de développement, le conseil national de la jeunesse CNJ en collaboration avec les organisations de la société civile et d’autres organisations de jeunes ont initié ce samedi 25 mars à Lomé une rencontre d’échange et de renforcement de capacité sur l’élaboration du programme national de développement.

Par cette rencontre, les initiateurs entend mettre sur pied une commission pouvant réfléchir  au processus d’intégration des jeunes et aux  différents programmes du développent tels l’indique l’agenda 2018-2022 de l’état togolais.

Cette rencontre s’inscrit  dans le cadre aux objectifs du développement durable adoptés par les nations unies le 25 septembre 2015 dont l’état togolais a élaboré un programme du nom de la SCPAPE  incluant toute les couches sociales de développement.

Pour Bayita Kokou Elom, prendre en compte l’opinion des jeunes c’est accepter leur insertion pour le développement durable du  Togo