C’est une très mauvaise nouvelle pour la classe politique et en particulier pour le parti UFC: Union des Forces de Changement, l’ancien ministre de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle et actuel Honorable Député de l’oti à l’Assemblée Nationale El Hadj Brim BOURAÏMA DIABACTE n’est plus de ce monde.Il a tiré sa révérence le 26 mai 2018 dans la matinée à la suite d’une courte maladie.

Premier Vice président de l’UFC El Hadj Brim BOURAÏMA DIABACTE fait partie de ceux qui ont contribué à entretenir la flamme des Pères de l’indépendance et du CUT grâce à l’UFC :l’Union des Forces de Changement dont il était d’ailleurs l’un des membres de l’UFC.

Suite à la signature de l’Accord UFC-RPT(devenu UNIR) qui célèbre son anniversaire en ce jour de son décès (26 mai), le natif de Mango El Hadj Brim BOURAÏMA DIABACTE va servir la nation au poste de Ministre de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle après des décennies de lutte pour la démocratie dont il a payé le prix surtout avant la période d’acalmie. Élu en 2013 comme Député UFC de l’Oti El Hadj Brim BOURAÏMA DIABACTE fait partie de ceux qui défendent les intérêts de leur concitoyens malgré les risques surtout dans les années de ténèbres. L’illustre disparu qui n’avait pas peur de dire la vérité à tout le monde et d’exprimer sa conviction fait partie de l’entourage du Président National de l’UFC Dr Gilchrist Sylvanus OLYMPIO qui lui sont restés fideles pendant des décennies.

La classe politique togolaise perd un homme de conviction favorable à l’unicité de l’opposition, Mango et la région des Savanes perdent un fils bâtisseur, l »UFC perd un militant de premiers rang, la famille biologique perd un père aimable et gentil toujours à l’écoute des autres, la communauté musulmane perd un grand fidèle et la Nation un homme de grandes valeurs.
Oh mort quand vas tu arrêter ta course ? N’es tu jamais rassasié, oh mort ? Pourquoi nous enlève tu des êtres qui nous sont chers ?
Condoléances et courage au peuple togolais, à la famille politique (UFC) et à la famille biologique du désormais Feu El Hadj Brim BOURAÏMA DIABACTE.
Nous vous reviendrons pour le programme.

Les dispositions sont en train d’être prises par l’Assemblée Nationale pour un hommage qui lui sera rendu lundi, d’après Mme Awa Nana, représentante de la famille, Rapporte Emmanuel tomi de la presse  » Plume libre ».

La rédaction