Les actions se multiplient ceci pour encourager les femmes à embrasser le 7e art, lundi 05 août,  l’assossiation pépinière   internationale d’acteurs de cinéma section université de lomé a dévoilé  le programme de ses activités de la semaine   internationale du savoir et de la beauté de la jeune fille africaine couplé du Festival africain du film des femmes cinéastes. 

En effet du 24 au 31 août prochain la jeune fille sera à l’honneur. L’événement initié par PIAC- UL en partenariat avec le mouvement  Jeune Sans Frontière pour le développement va former plusieurs dizaines de filles sur une période de 8 jours.

Conférence de lancement de SISBJFA

Il vise à inculquer à ces participantes l’esprit critique l’esprit d’équipe, la confiance en soi et une mobilisation plus accrue des femmes derrière la caméra.

Pour  Lemou Biguèdinam Clémentine, présidente de cette association, » le cinéma réside dans  l’entrepreneuriat culturel » leur souci est de vivre du cinéma bien qu’il soit un canal du changement de mentalité, mais de transformateur  de la société.

Pour cette association  « la semaine internationale du savoir  et de la beauté de la jeune fille africaine et le festival africain du film des femmes cinéastes est une opportunité pour la gente féminine  « de frayer  un chemin pour quitter le cinéma Passion vers le cinéma professionnel ». 

Pour information, les  activités de la semaine lancées seront axées sur une rencontre d’orientation et d’initiation de la jeune fille aux filières scientifiques et technologique, au poste de responsabilité et carrière politique  un festival de films des femmes cinéastes, une  Table-ronde panafricaine de la santé sexuelle et reproductive de la jeune fille, une galerie entrepreneuriale de la jeune fille, des articles du savoir de la beauté et de la mode, un concours du savoir et de la beauté et miss petite taille Afrika et Togo.

Achiraf Ali