L’attaquant togolais Razak Boukari a mis à profit sa convalescence pour être présent à Bourges ce mercredi 27mars en marge de la 8ème éditions de Hondi Cap’foot.Parain de l’événement , Razak Boukari s’est exprimé sur la saison de Châteauroux.

Suivez l’entretien exclusif entre Guillaume Blanc du journal « le Berry Républicain » et Razak Boukari

 

GB: l’écart s’est resserré en bas de tableau,le groupe est -il inquiet?

RB:comme on a une petite marge d’avance sur le barragiste et la zone rouge,on reste serein et confiant.Mais c’est sur qu’on commence à se poser des questions même si on est conscient de nos qualités.il va falloir redoubler d’efforts pour se maintenir.on dit souvent que le maintien s’obtient autour de 40points.Il nous faut encore trois victoire.

 

GB: Vous est à l’aise à l’extérieur qu’à domicile.Comment l’expliquez vous?

RB:on arrive pas à comprendre .peut être qu’en terme de jeu, à l’extérieur on se découvre moins , on reste en bloc et on profite des erreurs de l’adversaire alors qu’à la maison ,on veut essayer de produire le jeu d’aller à l’avant et on se fait contrer.

 

GB: À titre personnel comment allez-vous?

RB:je me suis blessé à ischio-jambier le 22fevrier à Béziers (1-1),ce qui m’a contraint à passer sur la table d’opération Il y a deux semaines .j’ai peut-être une chance de jouer les deux derniers matchs mais ,pour le moment ,je parts sur l’optique de ne pas revenir sur les terrains cette saison et de me preparer correctement pour la saison suivante.je vais supporter les copains en espérant qu’ils décrochent le maintien en ligue 2 rapidement.

Source:Journal « le Berry Républicain »

A.delà