Le processus d’indemnisation des victimes de violences politique cas de la deuxième étape concernant les victimes vulnérables a effectivement démarré au siège de l’institution ce 27 novembre comme annoncé officiellement et prendra fin le 30 de ce mois dans la région lomé commune et ses environs.

A l’ouverture ce mardi, la présidente de ladite institution a au cours de son allocution exhorté toutes les victimes en général et les victimes vulnérables en particulier à faire montre de sagesse et de patience. Selon elle,   » L’Etat, à travers le HCRRUN ne laissera personne en marge du processus en cours ».

Comme à l’étape 1 (précédente) les victimes bénéficieront non seulement de la prise en charge médicale et psychologique dont les frais seront entièrement assurés par le HCRRUN mais également d’une indemnité conformément au quantum fixé par la CVJR.

Après lomé, l’institution mettra le cap des régions de l’intérieur du pays.

Achiraf Ali