Le Cercle des Professionnels du Secrétariat et de l’Assistanat du Togo (CEPROSAT) a célébré ce 12 avril à Lomé, la 12è édition de la journée des secrétaires, en présence de plusieurs de ses membres

Cette nouvelle édition de la journée des secrétaires est marquée par une causerie-débat autour du thème : « Éthique et principes déontologiques de la pratique du métier de secrétariat « . Un thème qui justifie de la grande responsabilité qui incombe aux secrétaires et assistantes ou assistants des managers et directeurs.
Une responsabilité qui appelle à l’organisation et à la rigueur des secrétaires dans leur profession.

L’on retrouve les secrétaires dans tous les secteurs d’activités. Par le thème choisi, le CEPROSAT par la voix de sa présidente Kadjé Faramammié, « voudrais lancer un appel à tous les secrétaires et assistants du Togo, pour les rassurer que l’avenir est prometteur, et qu’ils doivent savoir se mettre en valeur par leurs qualités, qui doivent être la loyauté, la conscience professionnelle et surtout l’esprit d’initiative », pour répondre efficacement aux attentes des managers.

À toutes ces qualités, s’ajoutent d’autres compétences dont la polyvalence, la capacité de communication, la gestion efficace de l’accueil, la capacité de traitement et de gestion de l’information. Celà ne saurait se réaliser, si la formation n’est pas adaptée à la constante évolution que subit le métier de secrétariat ou d’assistanat. C’est l’interpellation faite aux autorités par Aghate Lawson-Lissanon, animatrice de la causerie-débat et directrice du cabinet de formation CAFPER :

 » Les difficultés, c’est la formation. Il faut que les dirigeants, les décideurs prennent conscience de la nécessité de formation, pour faire face aux nouveaux défis » qui naissent régulièrement dans le secteur.

De plus en plus proches des directeurs et managers, les secrétaires et assistants se veulent rompus aux rôles qui sont leurs. Compétence, dignité et loyauté, c’est leur quotidien.

Midohui Têko