Le club de Bassar, Gbikinti, leader au classement du championnat national de football de première division avec un total de…24 points, à l’issue de la 15e journée, après son triomphe sur Sémassi FC de Sokodé (2-1), c’est toute l’illustration du niveau bien médiocre de cette compétition…

 

Le club de Bassar, dernier au classement après 3 journées

 

Pour une équipe qui a touché le fond (14e sur 14 à la fin de la 3e journée) et qui se retrouve à la tête, deux journées après la phase retour, on parlerait d’un exploit. Et même d’un miracle. Sauf que, dans le contexte du championnat d’élite du Togo, les miracles se sont produits à l’envers. Dans la mesure où, ce ne sont pas les mal classées qui continuent de faire des efforts, mais plutôt les formations du haut du classement qui, tour à tour, piétinent. Tels des athlètes qui courent tout en se grattant les pieds. Des tortues en mal d’accélération et incapables de faire mieux.

Ainsi, pour casser les lignes, les Lions de Bassar, n’ont pas eu à faire grande chose. Il a fallu tout simplement que Gomido FC de Kpalimé, leader lors de cette fameuse 3e journée, se retrouve au 6e rang aujourd’hui ; que Sara FC de Bafilo qui lui avait chipé le fauteuil doré, tombe, se relève, tombe de nouveau et se relève encore pour se retrouver actuellement au second rang ; que Maranatha FC de Fiokpo, se débarrasse très vite de son rôle de tête de course au profit de l’ASCK ; et que celle-ci finisse elle-aussi par se lasser de cet encombrant colis pour que Gbikinti FC s’en saisisse.

 

Trois victoires enchainées propulsent les Lions au premier rang pour un temps !?

 

Et c’est la conséquence justement du résultat nul (0-0) réalisé devant le champion en titre Koroki FC à Tchamba lors de la 11e journée, d’un autre nul (1-1) face à Foadan de Dapaong, puis de trois victoires consécutives dont deux en déplacement à Kara et à Lomé aux dépens respectivement de l’ASCK (3-1) et l’AS OTR (2-1). Un 3e revers en trois journées (2-1) infligé, cette fois, à Sémassi FC dimanche dernier, et les voilà, nouveaux leaders, ces Lions de Bassar !

Elle est encore loin, l’heure du bilan final, et il est clair que les trois derniers triomphes consécutifs inscrits dans son agenda par Gbikinti FC, sur trois candidats qui ont affiché en début de compétition des ambitions assez claires de titre de champion, ne soulèvent pas des espoirs immodérés dans la ville de Bassar. Mais comme on le dit, l’appétit vient en mangeant, et il serait normal qu’on passe là-bas, à des rêves de grandeur. Surtout que le club local, en plus d’être le nouveau leader, dispose d’un duo de techniciens (Barkola-Golou) qui semble bien se comprendre. Leur complémentarité et leur grande entente, ajoutées au dévouement de leurs joueurs et au sens de sacrifices des dirigeants du club, peuvent bien perpétuer la belle affaire. Seulement, comme  bien d’autres leaders avant eux, l’on craint de les voir eux-aussi baisser d’ici-peu la garde. Etant donné qu’être leader avec 24 points après 15 journées de compétition, s’apparente plus à une course des tortues qu’à un championnat national de football de première division. Il n’est donc pas exclu de retrouver le dernier de la classe, Gbohloé-su d’Aného avec ses 15 points à l’issue de la 15e journée, devenir leader, avant ou à la fin de la compétition.

AKUE KPAKPO EDOH