L’ONG Challenges a tenu ce jeudi 14 mars à Lomé, une conférence pour lancer la 5è édition du salon international de l’éducation et de la formation

 

« La formation et l’orientation, les clefs de la réussite », c’est le thème de cette édition qui se tiendra du 28 au 30 mars 2019. Un thème qui a toute son importance au vu de la nécessité d’une orientation adéquate pour une réussite certaine dans le parcours scolaire et professionnel.

 

Le salon international de l’éducation et de la formation qui s’ouvre bientôt, est un carrefour où les professionnels de l’éducation présenteront au public les facettes qui sont et qui seront celles du monde de l’éducation.

À ce salon, les participants recevront l’aide nécessaire à la réussite de leur orientation scolaire et professionnelle. Les écoles et les universités pourront se faire connaître et détailler leurs curricula. Aux nouveaux bacheliers et étudiants, l’opportunité de bourses et d’études à l’étranger sera offerte par le biais des ambassades et consulats qui y seront présents.

 

Pour Elvis AGBAYIZATO, directeur exécutif de challenges, l’orientation dans la formation ou l’éducation reste de nos jours importante et capitale. C’est elle qui ouvre les portes du succès, et il est primordial à tout apprenant ou étudiant de bien s’orienter.

 

 » Une éducation ou un parcours scolaire bien orienté finit toujours par avoir les meilleurs résultats. C’est important de faire un lien direct avec le cursus scolaire ou la filière et le métier que la personne aimerait exercer plus tard. L’orientation est la base de la réussite de toute éducation, et plus tard du parcours professionnel »

 

C’est la coupole de la BIDC qui abritera la 5è édition du salon international de l’éducation et de la formation. Un cadre à la hauteur de l’événement, avec des stands qui attendent les universités, les ambassades et consulats, les établissements internationaux, les organismes et services aux étudiants. C’est aussi une des rares opportunités à saisir par ceux et celles qui souhaitent étudier et travailler à l’étranger, de se mettre au parfum des procédures et des délais.

 

Midohui Têko