Le Groupe de Travail Femmes, Jeunes, Paix et Sécurité en Afrique de l’Ouest et le Sahel GTFJPS- AOS a organisé une session de formation à l’endroit des femmes et jeunes de la zone septentrionale du Togo pour des élections municipales apaisées les 11 et 12 juin 2019 à Kara

 

L’implication des femmes et des jeunes dans les processus électoraux en Afrique de l’ouest et le Sahel reste un facteur d’apaisement des processus électoraux. C’est dans cette optique que le GTFJPS- AOS a formé 25 femmes et jeunes issus des différentes organisations de femmes et de jeunes pour des élections municipales libres, apaisées et transparentes au Togo.

Quels objectifs pour une telle session de formation ?

Le Togo étant en pleins préparatifs des élections municipales, le GTFJPS-AOS vise à créer un climat de paix autour de ces élections. Il tient à :

 » outiller les femmes et les jeunes en techniques d’alerte pour une prise en charge des incidents en période électorale ;
procéder à la veille électorale à travers la création et l’opérationnalisation d’une flotte téléphonique de prévention et de gestion de conflits ;
partager les acquis et expériences de la prévention et la gestion de la violence électorale au cours d’une rencontre avec la presse  »

À l’issue de cette session de formation, le Togo saura compter sur des ressources humaines capables de conduire une veille citoyenne pour un bon processus électoral. Nous rappelons que pour cette mission, le GTFJPS-AOS a reçu l’appui financier du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel UNOWAS.

 

Midohui Têko