L’atelier qui a réuni les acteurs de plusieurs secteurs ce mercredi 27 mars  à Lomé a vu la presence de Gbengbertane BANIMPO, Directeur de Cabinet du Ministère des Mines et des Energies, et s’inscrit dans le cadre de l’élaboration de la stratégie du secteur minier contenu dans le PND au Togo.

PDGM

Il s’agit d’un atelier de lancement de la première activité de la seconde phase qui fait suite à l’élaboration de la politique minière du Togo.

Après analyse, il sera question de « lancer le projet d’analyse institutionnelle et organisationnelle du secteur minier, « un aspect clé qui va compléter le diagnostic et de pouvoir poser des bases qui permettront d’élaborer une bonne stratégie compréhensive de l’ensemble du secteur minier au Togo », estime Boukari Ayessaki, coordonnateur du PDGM.

Pour information, le gouvernement a obtenu un crédit à hauteur de 15 000 000 de dollars US de l’IDA(un groupe de la Banque Mondiale), pour mettre en œuvre le Projet de Développement et de la Gouvernance Minière (PDGM).

L’objectif dudit projet consiste à rationaliser par ce financement les structures du secteur extractif afin de renforcer leur efficience et leur redevabilité de manière à garantir une gestion efficace du secteur à travers les composantes Gouvernance, Transparence, suivi et efficacité du secteur minier, Développement environnemental, social et économique.

Achiraf Ali