Des innovations et des réformes dans les transports routiers pour des prestations rapides et sécurisées 

La direction des transports routiers et ferroviaires a animé ce 18 avril 2018, une conférence de presse sur les nouvelles réformes introduites aux transports routiers. Des réformes qui touchent essentiellement, l’immatriculation des engins et la délivrance de permis de conduire.

Responsables routiers

Le constat aujourd’hui fait état de nombreux véhicules en circulation sans plaque d’immatriculation, une faute imputée à la direction des transports routiers et ferroviaires, qui relève l’infraction de conduire des engins sans immatriculation, selon le décret 2001-147/PR, portant renouvellement des immatriculations.

Pour éviter ces faits, la direction des transports routiers et ferroviaires, a amélioré ses services allant du système de payement des frais, à la pose de la plaque minéralogique, en passant par la délivrance de la cartes grises. Mode de payement des frais et taxes en ligne et numérisé, immatriculation automatisée et informatisée, carte grise définitive délivrée, rien qu’en 33 heures en moyenne, y compris les heures de la nuit.
Pour les permis de conduire, l’innovation permet de s’inscrire en ligne, pour passer un examen en 2 phases, écrite et pratique. Une attestation de réussite est délivrée aux admis, en attente d’un permis de conduire définitif au bout de 4 mois, au lieu de 6 mois comme par le passé.

Notons que ces nouvelles réformes au niveau de la direction des transports routiers et ferroviaires, le Togo à la tête de presque tous les pays de la sous région, en terme de rapidité et de sécurité dans l’obtention de l’immatriculation, la carte grise et le permis de conduire.

Paul Têko