La journée de l’arbre célébrée le 1Er de chaque mois de juin n’est pas passer inaperçue dans la préfecture de DANYI. 

 

DANYI, localité située à environ 165km de Lomé la capitale Togolaise à accueillie une grande délégation de Eau Vive International et de L’association des Jeunes Volontaires pour L’Education et la santé avec la collaboration de la délégation spéciale de la préfecture de DANYI pour l’opération « journée de l’arbre « .

1er juin à Danyi

Le Togo est confronté depuis quelques décennies à de nombreux défis environnementaux dont la dégradation de son couvert végétal forestier ; ceci est essentiellement dû aux actions anthropiques entre autres : l’utilisation des bois de feu et du charbon pour les besoins en énergie domestique, les systèmes agricoles extensifs et autres pratiques agricoles non durables, les feux de végétation ou feux de brousse, les changements d’utilisation des terres et l’exploitation de bois d’œuvre et de service. Ces facteurs sont à l’origine des changements climatiques qui affectent négativement les écosystèmes et provoquent ainsi une détérioration progressive du cadre de vie tant en milieu urbain que rural, une préoccupation partagée par les communautés nationale et internationale.

 

À cette occasion solennelle, le préfet de DANYI n’a pas manquer de remercier la population jeune pour sa presence à cette opération et à également rappeller que cette action sincrit dans la ligne droite des efforts du gouvernement togolais pour la lutte contre la déforestation.

 

Au total, 300 Jeunes plants ont été mis en terre ; Que ce soit à l’hôpital où a la préfecture de DANYI.

 

Pour M. Flamay AHIAFOR charge du projet EV TFTC, Ce projet s’inscrit dans le cadre du projet TonFuturTonClimat de Eau Vive International en phase d’exécution dans la préfecture de DANYI. Les arbres jouent de grand rôles dans la vie de l’être humain. À travers cette opération, nous pensons que d’ici les annees 2030 , cette préfecture retrouvera son vrai visage pour le développement de nôtre cher pays le Togo.  »

 

Ce projet est un soutien du Gouvernement du Québec, du secrétariat international pour l’eau

 

 » L’arbre, nous en avons besoin chaque jour. Les bienfaits de l’arbre ne sont plus méconnu par les populations. Nous allons juste inviter les Populations des zones bénéficiaires à en prendre soin pour que les générations futurs puissent en réjouir un jour  » nous à confié Philippe ATRAH selom, président AJEVES.

La rédaction