Législatives 2018, les obligations des patrons de presse en période électorale

En période électorale les risques de désinformation ou fausses informations sont plus élevés qu’en période normale.
Pour cadrer le métier, la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) appuyée par l’ambassade de France au Togo forme les patrons de presse togolaise et journalistes sur le thème : « le professionnalisme dans la couverture médiatique des élections législatives  »

Ouvert ce mercredi 28 novembre à l’hôtel Saint Georges (Tsévié) par le préfet de zio, cet atelier regroupe une cinquantaine de patrons de presse togolaise.
Il s’agit d’un projet de formation et d’appui au secteur de l’audiovisuel et des médias (PROFAMED) qui appelle les professionnels de médias sur trois aspects essentiels à savoir : enjeux et défis et responsabilité du journaliste.

Une élection législative permet de renouveler les députés à l’assemblée nationale et de régler une crise. A ce jour le mandat des députés est arrivé à terme et selon les recommandations de la CEDEAO, le 20 décembre prochain, les citoyens togolais iront aux urnes pour élire leurs représentants ceci afin de porter leur doléances à qui de droit.

Le représentant de la HAAC, Lalle KANAKE, a insisté sur l’impartialité et la responsabilité dans la couverture surtout dans les périodes sensibles comme les élections législatives en cours.

Achiraf Ali