A quelques jours du démarrage effectif des activités de la deuxième édition du « mois de l’opposition diaspora africaine constructive » , les initiateurs de cette grande rencontre de la diaspora africaine, ont rencontré la presse ce jeudi 28 novembre 2019 à la mairie de Agoé-nyvé 1.

En effet, placé sous le thème « diaspora africaine acteur de développement », la deuxième édition du mois de la diaspora africaine constructive se tient le 5 et 6 décembre prochain dans la commune d’agoè-Nyivé1. Les responsables de la Commune d’Agoé-Nyvé1, avec à  leur tête, le maire Akoété Kovi Adanbounou, organisatrice de cette édition en collaboration avec le Collectif des Jeune pour le Développement (CJD) en partenariat la mairie de Mobile Alabama, étaient face à la presse. L’objectif de cette rencontre avec les professionnels de la communication, est non seulement de leur annoncer la tenue effective de cette seconde édition mais surtout de leur présenter le mobile et le but de cet important événement dédié a la diaspora africaine constructive.

Ainsi, selon Kovi Adanbounou, maire de Agoe-Nyvé1, l’organisation du mois de la diaspora africaine constructive, vise d’une part à matérialiser la politique de développement participative et inclusive prônée par les premières autorités du pays et d’autre part encourager les initiatives des populations, de favoriser l’engagement citoyen, de promouvoir l’innovation et surtout instituer la diaspora comme acteur majeur du développement de l’Afrique. « L’intérêt porté sur la Diaspora se justifie par rapport à ses capacités financiers aux résidents, environ 65 milliards de dollars US annuels, montant supérieur à l’Aide internationale au développement accordée à l’Afrique. Aussi, le Togo ayant opté pour une communalisation intégrale du pays, nous ne perdons pas de vue l’importance de la coopération décentralisée, dans le développement de notre Commune » a déclaré le maire  Kovi. Cette initiative vise donc à terme  la mise en place d’un fonds d’assurance, d’investissement et de solidariser de la diaspora(FISDA) et de la Maison du Savoir et des Opportunités (MSO). Pour sa part, le Directeur de cabinet du ministère de la décentralisation, Robert Bakaï représentant son ministre a précise que « Le développement ne se fait pas tout seul. C’est ensemble qu’on peut contribuer au développement de sa nation » 

En ce qui concerne le menu du déroulement des activités du mois de la diaspora africaine constructive, il est prévu des rencontres B to B entre partenaires du mois de la Diaspora et leaders locaux de la Commune d’Agoè-Nyivé 1. Les échanges porteront, sur les défis et opportunités d’accompagnement des partenaires du mois de la diaspora.

Source afrique-news.info & Africa-Talents