La Direction Régionale de la Santé Lomé-commune a organisé ce 2 Juillet 2019 à Lomé, un atelier de briefing des journalistes sur les prochaines Journées de Santé de l’Enfant JSE.

Du 4 au 7 Juillet 2019, se tiendront dans les régions des Savanes, de la Kara, Centrale et des Plateaux, ainsi que Lomé-commune, excepté le région Maritime, les Journées de Santé de l’Enfant JSE. Les JSE sont des évènements spéciaux au cours desquels, un paquet de services préventifs est délivré gratuitement pour la survie des enfants.

JSE

EN QUOI CONSISTE CE PAQUET DE SERVICES PREVENTIFS ?

Il s’agit pour les JSE du 4 au 7 Juillet prochains, de déparasiter à l’Albendazole, les enfants de 1 à 5 ans, de donner de la vitamine A aux enfants de 6 mois à 5 ans et de vacciner selon leur statut vaccinal, les enfants de 0 à 23 mois. Les femmes enceintes aussi seront vaccinées contre le tétanos combiné à la diphtérie, selon leur statut vaccinal.

QUELLES IMPORTANCES POUR LES ENFANTS DE RECEVOIR CE PAQUET DE SERVICES PRÉVENTIFS GRATUITS ?

LA VITAMINE A

La vitamine A renforce le système de défense de l’enfant et le protège contre les infections infantiles. Elle renforce la vision de l’enfant tout en lui permettant de grandir convenablement. Elle réduit la mortalité infantile. À cause des risques de carence en vitamine A due à la mauvaise alimentation, il faut tous les 6 mois, donner de la vitamine A aux enfants de 6 mois à 5 ans.

L’ALBENDAZOLE

l’Albendazole permet de déparasiter les enfants de 1 à 5 ans, en tuant chez eux, les vers intestinaux qui sont causes d’anémie, de perte d’appétit, de retard de croissance et de retard scolaire.

LA VACCINATION

La vaccination protège les enfants contre les maladies meurtrières de l’enfance. Selon le statut vaccinal de l’enfant, ces 4 jours de JSE permettront d’administrer aux enfants de 0 à 23 mois, les doses de vaccins indiquées. Pour la protection des femmes enceintes et de leur bébé, le vaccin contre le tétanos combiné à la diphtérie est très important.

Photo de famille

Les formations sanitaires et les lieux publics tels que les marchés, les écoles, les églises, les mosquées ou les cours des chefs, serviront de cadres pour les JSE. C’est dans ces lieux que les interventions se feront. Il appartient donc aux parents et à tous ceux et celles qui ont à leur charge des enfants, de les conduire vers ces lieux où des équipes les attendent. Il faut aussi, se munir des carnets de santé ou de vaccination des enfants. Aux femmes enceintes, de se munir des carnets de Consultation Pré-natale.

Pour le succès de cette opération, Dr Josée Nayo-Apétsianyi, Directrice régionale de la santé Lomé-commune, convie surtout les parents à conduire massivement les enfants dès ce jeudi 4 Juillet au dimanche 7 Juillet 2019 vers les formations sanitaires ou les lieux publics, pour leur prise en charge gratuite. La santé n’a pas de prix dit-on.

Midohui Têko