L’association NOHA a pour la sixième fois mener sa mission au Centre Hospitalier Universitaire Sylvanus Olympio (CHU SO). Pour la circonstance, elle a tenu une conférence de presse ce 31 janvier 2020 à Lomé. Le but est d’informer les Togolais sur les activités que mène l’association, ainsi que les défis qu’elle se donne pour pérenniser ses activités.

Créée en septembre 2016, l’association NOHA est une initiative togolaise qui s’est donnée pour mission, la prise en charge sanitaire des enfants souffrant de malformations diverses et variées, par des opérations chirurgicales avec l’espoir de voir diminuer ou supprimer leur handicap. Elle à depuis sa création mené chaque année, deux campagnes d’interventions chirurgicales avec l’appui des chirurgiens pédiatres spécialisés de la France.

Ces campagnes ont ouvert la voie à un autre objectif. Celui de la création d’un pôle de compétence chirurgicale pédiatrique d’excellence, par la transmission de la compétence et de l’expérience aux équipes chirurgicales locales. Ce qui implique la formation des chirurgiens pédiatres locaux, avec la construction d’un bloc opératoire chirurgical pédiatrique de référence à Lomé.

Il faut six millions de francs CFA, pour chaque campagne d’intervention chirurgicale qui prend en compte l’opération d’une trentaine d’enfants. Et ce n’est rien du tout en comparaison des dépenses que peut engendrer l’évacuation sanitaire d’un seul enfant vers l’Europe.

Conscients de l’importance de ces campagnes et du soulagement qu’elles apportent aux familles, les responsables de NOHA veulent aller plus loin, en construisant au CHU SO de Lomé, un bloc opératoire pédiatrique de référence avec du matériel chirurgical reconditionné. Celà permettra une prise en charge rapide et beaucoup moins chère des pathologies infantiles (orthopédiques et viscérales), avec la garantie de la sécurité des enfants malades.

L’association NOHA lance pour cette noble mission, un appel à toutes les bonnes volontés à participer à ce projet pour sauver des vies, en tant que donateurs, parrains ou adhérents permanents. Le même appel est lancé aux donateurs institutionnels pour atteindre l’objectif de construction de ce bloc opératoire pédiatrique moderne estimé à près de 328 millions de francs CFA. Il urge de mobiliser 95 millions de francs CFA pour lancer la construction des locaux devant abriter le matériel déjà reçu.

Il faut noter que jusqu’en mars 2018, l’association NOHA a atteint par ses campagnes, un effectif de 100 enfants opérés. La sixième campagne qui vient de s’achever a pris en charge 22 enfants. Elle a aussi acquis pour le bloc opératoire pédiatrique moderne en projet, un plateau technique complet d’un coût estimatif de 500 millions de francs CFA.

Paul-Damien T. MIDOHUI