Le “Mouvement Amies Sœurs” (MAS) est officiellement lancé ce 28 octobre 2019 à Lomé, lors d’une conférence de presse. Le thème retenu pour la circonstance est :  » œuvrons pour le bien-être des populations « .

 » Notre objectif est d’aider les plus démunis  » ce sont les propos de Yolande AWADE, présidente du MAS, qui est né d’un regroupement d’amies depuis 2017. Le principal crédo de ce mouvement est d’œuvrer dans le social sur toute l’étendue du territoire national, en vue de venir en aide aux démunis.

Les femmes en difficulté seront particulièrement entretenues par ce mouvement de femmes. Composé essentiellement de femmes depuis sa création, le Mouvement Amies Soeurs s’ouvre désormais aux hommes qui souhaitent en faire partie.

 » Au début, le mouvement ne regroupait que des femmes. Aujourd’hui, nous invitons les hommes qui le souhaitent à se joindre à nous pour plus d’impacts « , c’est l’appel lancé par Yolande AWADE.

Ce jeune mouvement engagé pour le social et le bien-être des populations trouve son essence dans l’axe 3 du Plan National de Développement (PND) qui vise la consolidation du développement social et le renforcement des mécanismes d’inclusion. Le Mouvement Amies Soeurs participer activement par ses actions à la prise en compte effective des fondamentaux d’équité et d’inclusion dans la mise en œuvre du PND.

Midohui Têko