L’association Embracing Life Togo, a initié une rencontre d’échange avec les jeunes filles apprentis de son centre, ce samedi 9 mars 2019 à Agou Apégamé, pour réveiller en ces filles l’estime de soi

 

Situé à quelques kilomètres avant la ville de Kplalimé en venant de Lomé, Agou Apégamé abrite depuis 10 ans, l’Association Embracing Life Togo. Elle s’occupe de la formation des jeunes filles en couture, tissage, alphabétisation et informatique.

Pour l’épanouissement des filles, les responsables de Embracing Life Togo ont tenu à les édifier sur le thème « la jeune fille et l’estime de soi »

 

« Je suis unique, je suis précieuse, j’ai de la valeur peu importe ce par quoi je suis passée », ce sont les mots de Kathleen Hales, présidente de l’Association Embracing Life Togo, pour que ces jeunes sachent qu’elles sont inestimables.

Il est important que les filles sachent qu’il ne faut pas répéter les erreurs de leurs mères.

 

« Je vois que les filles en jeune âge tombent enceinte et ça ne fait que se répéter de mère en fille. Ça ne s’arrête pas, malgré qu’elles vivent une vie malheureuse, leur enfant fait de même. Parce qu’il n’y a personne qui leur donne la solution sur comment changer cette réalité. Il faut que ça s’arrête »

 

Dans leur rôle de jeunes mères, ces jeunes filles doivent s’armer de courage et se dire que leur rêve est toujours réalisable et qu’il faut y travailler. Prenant son propre exemple, Kathleen Hales a expliqué aux filles que l’idée de venir en aide aux gens est partie d’un simple rêve qu’elle a fait. Et pour atteindre ses objectifs, elle a dû frapper à des portes et ensuite suivre des cours. Aujourd’hui, Embracing Life Togo est une réalité.

 

Avec presque une vingtaine de fille en formation actuellement, l’Association Embracing Life Togo est entrain de changer des vies petit à petit. Elle guide les jeunes filles, les jeunes mères vers leur autonomisation, vers leur indépendance financière.

 

Midohui Têko