L’Agence Nationale du Volontariat au Togo (ANVT) a procédé le 19 septembre 2019 à Lomé, à la cérémonie de prestation de serment de 500 nouveaux volontaires nationaux de compétences.

La grande salle de spectacles du complexe Agora Senghor, archicomble a abrité l’événement. Ils sont 500 jeunes primo demandeurs d’emploi à prêté serment et font partie de la 14è vague des Volontaires Nationaux que l’ANVT met à disposition des structures et services du pays.

Avec cette vague, le nombre de Volontaires Nationaux en mission en 2019 est porté à 8224, ce qui fait un total de 27267 Volontaires Nationaux enrégistrés depuis 2011. La santé, l’éducation, l’agriculture, la promotion sociale, l’assainessement sont entre autre, les secteurs dans lesquels ces jeunes volontaires interviendront dans leur mission.

Selon Omar Agbangba, Directeur Général de l’ANVT, ces volontaires viennent déjà en appui aux organisations publiques et privées.

 » Ils sont 1500 volontaires nationaux à oeuvrer pour une hygiène et un assainissement collectif, un meilleur accompagnement des femmes enceintes et des enfants en situation de handicap. Environ 1000 volontaires soutiennent les communautés de base à travers des formations, des renforcements de capacités, des appuis multiformes afin d’éveiller leur conscience au développement de leur communauté  »

Mis en place au profit des communautés, le projet de volontariat leur permet de bénéficier d’un appui des

des ressources humaines jeunes et bien formées.

VictoireTomégah Dogbé, ministre du développement à la base estime qu’* » en mettant en place un canal de co-financement du volontariat national au Togo, le gouvernement togolais voulait permettre aux structures d’accueil qui oeuvrent pour le bien-être des communautés de recevoir de l’État un appui substantiel en ressources humaines « .

Victoire Tomégah Dogbé explique aussi  » que cette vague de volontaires va faciliter la couverture des zones lointaines et souvent défavorisées en terme de personnel éducatif. Ces volontaires sont jeunes et engagés pour la cause d’une éducation de qualité au Togo « .

Nous rappelons que le projet de volontariat national du Togo est soutenu par plusieurs partenaires techniques et financiers tels l’Union Européenne, la BAD, le PNUD et l’UNICEF.

 

Midohui Têko