Suivant l’actualité sociopolitique de très près et dans le contexte actuel des mouvements de manifestations et de grèves  lancés par les partis de l’opposition d’une part et les travailleurs d’autre part , l’union générale des syndicats libres est sortie de son silence pour rendre publique ce qu’elle pense. 

Conférence de presse, UGSL

Cette sortie des syndicats libres qui militent aux côtés des travailleurs est la toute première depuis le début de la crise socio-politique surtout du dialogue inter togolais qui a du mal à trouver la faille, aujourd’hui plus de 7 mois déjà.

« En conséquence l’UGSL vouvrait tout comme la coordination du système des Nations unies , la délégation de l’union européenne et les differentes ambassades, exhorter la classe politique au dépassement des positions de principe afin d’offrir un espoir au peuple togolais ».

Cette organisation syndicale a réuni la presse ce lundi pour exprimer sa position mais qui ne diffère pas des appels déjà lancés par d’autres associations et syndicats de défense des droits de l’homme selon nos analyses .

Pour UGSL(une déclaration liminaire lue par son secrétaire général adjoint AMAKOUÉ A. Atchindé,  « un dialogue réussi permettra la relance des activités socio-économique et la sortie de la crise actuelle qui a des répercussion sur le pouvoir d’achat des travailleurs ».

C’est pourquoi en sa qualité de défenseur des droits matériels et moraux des travailleurs, elle préconise la poursuite et l’aboutissement heureux du dialogue politique en cours.

Achiraf Ali