Suivez le reportage vidéo de l’équipe de Africa Talents TV

La société SudCom a procédé au lancement de la première édition du salon du jeune entrepreneur ce vendredi 15 novembre 2019 au Canal Olympia Godopé de Lomé. Le thème de cette édition est :  » Entreprendre, passer du rêve à la réalité « .

De plus en plus de jeunes manifestent leur désir d’entreprendre. Des rencontres, des salons ou des forums sur la nécessité pour les jeunes de s’auto- employer en entreprenant ne sont pas rares. Mais il faut rappeler à ces jeunes qu’entreprendre n’est pas facile, et que des difficultés seront toujours là. Baisser les bras aux premières difficultés qui se présentent, serait une grande perte. D’où la nécessité de donner aux jeunes des outils leur permettant de faire face aux difficultés et de pouvoir les surmonter.

Joseph Akle

 

Joseph AKLÉ, directeur général de SudCom et promoteur du salon des jeunes entrepreneurs intervenant sur le sujet explique :  » Combiner l’expérience de ceux qui ont déjà entrepris, qui pourront parler aux jeunes des difficultés auxquelles ils ont dû faire face. Il faut que les jeunes sachent qu’entreprendre n’est pas linéaire. C’est une courbe, ça monte, ça descend

Panélistes

« .

Ce salon vise non seulement le partage des expériences, mais aussi la présence sur les lieux du salon des stands pour exposer les produits des entrepreneurs. Ce qui sera une motivation de plus, qui permettra aux jeunes porteurs d’idées de franchir le pas et de se lancer. D’où le thème  » entreprendre, passer du rêve à la réalité « .

Pour 2 jours, des ateliers et des panels vont meubler ce salon des jeunes entrepreneurs. Des thématiques sur la rédaction du plan d’affaires, sur la recherche du financement pour son projet, sur le numérique et bien d’autres seront développées pour mieux outiller les jeunes.

Début des expositions

Joseph AKLÉ pour finir adresse un message d’espoir aux jeunes, leur signalant que  » toutes les portes sont ouvertes à qui sait oser et qui sait dépasser les premières difficultés qu’il rencontre « .

Midohui Têko & Ali A.