Catégories

LayerSlider encountered a problem while it tried to show your slider.Please make sure that you've used the right shortcode or method to insert the slider, and check if the corresponding slider exists and it wasn't deleted previously.
16 janvier 2021
Abass Kaboua

Abass Kaboua

Arrestation des membres de la DMK : Légaliste, Abass Kaboua demande au procureur de faire son travail en toute impartialité

Le Mouvement des Républicains Centristes (MRC) a tenu une conférence de presse ce 4 décembre 2020 à Lomé pour situer l’opinion publique sur sa position face à la mise aux arrêts le weekend passé de deux membres de la Dynamique Monseigneur Kpodzro.

Suite à l’arrestation de Gérard DJOSSOU et de Brigitte ADJAMAGBO-JOHNSON les 27 et 28 novembre 2020, avec la vague de condamnations et d’indignations que cela a suscitée, le Mouvement des Républicains Centristes (MRC) d’Abass Kaboua sort du silence et donne sa position sur la situation.

” Le MRC est un parti responsable et fait l’effort tout le temps de le rester. C’est pour cette raison que nous évitons toujours de sauter du coq à l’âne devant quelque situation que ce soit “. C’est par ces phrases que le MRC aborde le caractère légal de ces arrestations.  Le député à l’assemblée nationale Abass Kaboua, trouve qu’étant sous contrôle judiciaire, la coordinatrice de la DMK devrait faire profile bas et être mesurée dans ses agissements. ” Des arrestations ont été effectivement opérées par des agents assermentés de notre pays. Ces arrestations se sont faites sur une base juridique. Ce n’est pas Brigitte ADJAMAGBO-JOHNSON qui va le démentir, puisqu’elle est juriste. Ses droits lui ont été lus. Alors pourquoi parle-t-on d’enlèvements ? “. Il réaffirme le caractère encore une fois légal de ces arrestations, car le procureur de la République n’agit qu’en ayant des éléments suffisamment convaincants. ” Nous voulons rappeler que la sortie d’un procureur de la République à chaque occasion donnée s’appuie toujours sur des éléments à lui transmis par les auxiliaires et officiers de la police judiciaire “.

Fort de tout ce qui précède, Abass KABOUA et son parti le MRC souhaitent que le juge en charge de ce dossier fasse correctement son travail. ” Certes des arrestations ont été opérées, nous demandons que la procédure s’accélère et que les responsabilités soient situées à tous les niveaux. L’État de droit pour lequel le MRC ne cesse de se battre, c’est celui de la justice et de l’équité pour tous et non celui de l’anarchie et de la gabegie. Que le juridique fasse son travail en toute impartialité “.

Le MRC légaliste et respectueux des lois de la République, se félicite du caractère pluriel et multiforme de l’opposition  togolaise.

Publié par Achiraf Ali 
Visits: 196
Likez et Abonnez-vous à la Chaîne YouTubeCliquez ici
+