Catégories

LayerSlider encountered a problem while it tried to show your slider.Please make sure that you've used the right shortcode or method to insert the slider, and check if the corresponding slider exists and it wasn't deleted previously.
21 janvier 2021

JILC 2020 : l’ANCE-Togo et plusieurs acteurs échangent autour du thème de l’année

Ce 9 décembre 2020, le monde entier a commémoré la journée internationale de lutte contre la corruption. Au Togo, La Haute Autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HAPLUCIA) en partenariat avec les corps de contrôle et les acteurs de la société civile à l’instar de l’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement (ANCE-Togo), Contact National de Transparency International ; ont marqué cette journée par une conférence débat en présence notamment du Président de la Haute Autorité, M. Essohana Wiyao ; du représentant du ministre des droits de l’homme, de la formation à la citoyenneté, des relations avec les institutions de la République, Porte-parole du Gouvernement et de Dr Fabrice EBEH, Directeur Exécutif de l’ANCE-Togo.

Pour cette dix-septième édition, le thème retenu par les Nations Unies est intitulé « Rétablir avec intégrité ». Ce thème souligne que le rétablissement inclusif après le COVID-19 ne peut se réaliser qu’avec intégrité et transparence et vise à attirer l’attention des dirigeants du monde sur le fait que la corruption pendant la Covid-19 risque de compromettre gravement la bonne gouvernance dans le monde notamment au Togo et de nous éloigner encore plus de l’atteinte des objectifs de développement durable d’ici à 2030. Cette conférence-débat a regroupé l’ensemble des acteurs membres du cadre de concertation et de coordination dans la lutte contre la corruption et a été l’occasion de mener des échanges et discussions autour de la présentation du thème de la journée « Rétablir avec intégrité », assurée par Dr Fabrice EBEH, Directeur Exécutif de l’ANCE-Togo.

Cette présentation a été l’occasion pour l’expert anti-corruption de revenir sur les mesures de riposte ANTI-COVID 19 prises par le gouvernement togolais dont les mesures juridiques et institutionnelles ; les mesures de police et de sécurité ; les mesures sociales, sanitaires, sociales, économiques et de soutien au secteur agricole. Dr Fabrice EBEH a rappelé que selon les Nations Unies, rétablissement avec intégrité requiert l’engagement de tous les acteurs. Ainsi il s’agira d’avoir des services publics ouverts et plus transparents ; un respect renforcé des mesures anti-corruption par le secteur privé ; et un crucial engagement de la société civile.

Pour le Directeur Exécutif de l’ANCE-Togo, plusieurs recommandations de l’ONUDC permettent d’assurer une bonne gestion des fonds COVID-19 et lutter efficacement contre la corruption. Il s’agit entre autres, de prendre des critères clairs, objectifs et transparents pour la qualification des destinataires et bénéficiaires des fonds de soutien ; ouvrir des canaux clairs de communication et de diffusion pour augmenter le taux de sensibilisation et de compréhension de la part des bénéficiaires ; intégrer la gestion des crises sanitaires dans les systèmes nationaux de planification ou encore développer et mettre à jour régulièrement, des plans d’intervention d’urgence complets basés sur des modèles économiques et scientifiques.

Dr Fabrice EBEH à l’occasion de cette journée, à féliciter les plus hautes autorités du pays pour tous les efforts et notamment les mesures de riposte qui ont été prises et les autorités sanitaires, les membres du comité de riposte COVID19 ainsi que le personnel soignant, les bailleurs et tous les citoyens pour les sacrifices qui ont permis de maîtriser cette pandémie. Il rappelle enfin que l’application effective de la Convention des Nations Unies contre la corruption (CNUCC) et notamment des règles d’intégrité, de transparence sont nécessaires pour un rétablissement inclusif de nos concitoyens.

Publié par Achiraf ALI

Visits: 504
Likez et Abonnez-vous à la Chaîne YouTubeCliquez ici
+