Catégories

LayerSlider encountered a problem while it tried to show your slider.Please make sure that you've used the right shortcode or method to insert the slider, and check if the corresponding slider exists and it wasn't deleted previously.
26 février 2021

TOGO / SANTÉ : De nouvelles approches de lutte contre l’Onchocercose et la Filariose Lymphatique 

La 62è session du comité des experts de Mectizan se tient à Lomé, du 16 au 18 octobre 2019. Elle est organisée par le programme de donation de Mectizan, en collaboration avec l’OMS et le ministère de la santé et de l’hygiène publique.

Cette 62è session du comité des experts de Mectizan, ouverte mercredi par le Pr. Moustapha MIJIYAWA, Ministre de la santé et de l’hygiène publique en présence du Dr. DIALLO Fatoumata Binta Tidiane, représentant de l’OMS au Togo se veut un creuset d’échanges sur les avancées faites en termes de maîtrise ou d’élimination des maladies tropicales négligées comme l’onchocercose et la filariose lymphatique.

Les maladies tropicales négligées, une vingtaine à-peu-près, dont l’onchocercose, appelée “cécité des rivières” et la filariose lymphatique, connue sous le nom d’éléphantiasis constituent de véritables problèmes de santé publique à l’échelle mondiale. Plus d’un milliard de personnes sont touchées dans le monde. Elles sont invalidantes, responsables de déformations à caractère stigmatisant avec des lourdes conséquences sur la scolarité des enfants et la productivité économiques des adultes.

Grâce aux donations annuelles de comprimés de Mectizan, le Togo a fait de très bonnes performances. Dans son allocution le ministre de la santé et de l’hygiène publique a rappelé que : ” le Togo, après avoir obtenu de l’OMS la certification de l’éradication de la dracunculose comme problème de santé publique en décembre 2011, a été de nouveau déclaré exempt en mars 2017 d’une autre maladie tropicale négligée, la filariose lymphatique. De plus, des enquêtes entomologiques et épidémiologiques effectuées au cours de ces dernières années, montrent que le Togo serait aujourd’hui, plus que jamais proche de l’élimination de l’onchocercose, sans oublier les dossiers en cours de validation de l’élimination du trachome et de la trypanosome humaine africaine comme problème de santé publique “.

Pour Yao SODAHLON, Directeur du programme de donation du Mectizan, ” le Togo est le premier pays africain à atteindre ce niveau et notre engagement auprès du Togo est durable. Nous allons continuer à donner au Togo et à d’autres pays du monde, des médicaments pour l’élimination totale des deux maladies “.

En rappel, cette rencontre des experts de Mectizan à Lomé va permettre de passer en revue les engagements à prendre pour les dix prochaines années, en terme de lutte contre l’onchocercose et la filariose lymphatique dans le monde.

La rédaction

Visits: 609
Likez et Abonnez-vous à la Chaîne YouTubeCliquez ici
+